Le CEFCYS (CErcle des Femmes de la CYberSécurité) est une association loi 1901 dont le principal objectif est de promouvoir et faire progresser la présence et le leadership des femmes dans les métiers relatifs à la cybersécurité.

L’association regroupe plus de 200 adhérent(e)s, des femmes et des hommes travaillant dans ce domaine ainsi que toutes celles et ceux qui aspirent à y travailler, tous désireux de promouvoir ses valeurs et apporter eux aussi leur pierre à l’édifice.

Le CEFCYS est représenté dans 6 grandes villes de France (Paris, Lyon, Toulouse, Lille, Rennes, Marseille) ainsi qu’à l’étranger (Espagne, Pays-Bas, Maroc, Argentine).

Implantation du Cefcys en france

Pourquoi le Cefcys ?

Le CEFCYS est né de cette conviction : augmenter la proportion de femmes dans le secteur de la cybersécurité est un enjeu sociétal, économique et souverain. Nous sommes un mouvement associatif porté par une dynamique collective et apolitique, promouvant des valeurs fortes [lien vers la page 1.4 NOS VALEURS] et ne sommes rattachés à aucune organisation commerciale.

La cybersécurité : un domaine en plein essor mais qui peine à recruter

11%

Pourcentage de femmes occupant
des postes dans la cybersécurité en France

3,5 millions

Nombre de postes à pourvoir
en cybersécurité au niveau mondial en 2021

En dépit d’une demande et d’opportunités croissantes sur le marché du travail, la cybersécurité reste un domaine marqué par une pénurie importante de professionnels qualifiés au niveau régional, national et international.

La représentation des femmes dans ce domaine, dominé par les hommes, est particulièrement alarmante. D’après le magazine Forbes France, à peine 11% des salariés du secteur en France sont des femmes [Source Forbes].

Il y a donc un gisement d’opportunités conséquent pour toutes celles et ceux qui souhaitent rejoindre ce secteur. Le magazine Cybersecurity Ventures estime à environ 3.5 millions le nombre de postes non pourvus en cybersécurité en 2021 au niveau mondial [Source The New York Times].

Pourquoi les femmes ne franchissent-elles pas le pas ?

  • Comment augmenter la proportion de femmes et lutter contre la représentation mentale masculine attachée à l’informaticien ou au hacker ?

  • Pourquoi les femmes travaillant dans la cybersécurité sont-elles mues par le syndrome de l’imposteur et peinent à exprimer pleinement leur potentiel ?

C’est pour répondre à ces questions que sa présidente Nacira SALVAN a souhaité fonder le CEFCYS. Il est devenu vital d’encourager la diversité au sein du domaine cyber et de changer de paradigme afin de viser une représentation des femmes plus équilibrée.

Guillaume Poupard, directeur général de l’ANSSI (Agence Nationale pour la Sécurité des Systèmes d’Information), a expliqué lors du colloque 2017 du CEFCYS que l’approche actuelle de la cybersécurité au niveau mondiale avait un caractère parfois exclusivement offensif et belliqueux, centré sur la contre-attaque et la lutte contre les hackers (ce qui a contribué à attirer des travailleurs essentiellement masculins et à construire cette représentation mentale), tandis que les dimensions de paix et de transposition du droit commun dans l’espace cyber étaient parfois laissés de côté, y compris dans les discussions nationales et supra-nationales.

Les femmes ont donc toute leur place dans ce vaste domaine dont les besoins actuels et futurs ne concernent pas seulement le hacking pur, mais aussi une longue liste de dimensions transverses (droit cyber, management et gouvernance, audit des systèmes d’information, communication et sensibilisation…)
Rejoindre le CEFCYS
Vous souhaitez devenir partenaire du Cefcys, l’association des femmes de la Cybersécurité ?
Devenir partenaire