Retour à la liste des membres
Hervé SCHAUER membre du Cefcys

Hervé Schauer

Expert en cybersécurité
  • Membre du Cefcys

  • Élu aux conseils d’administration de l’OSSIR, du Club 27001 et du Clusif

  • Contributeur NoLimitSecu

Son Parcours

Après des études d’informatique à l’Université Paris 6 (Jussieu), il s’affirme très tôt comme un des pionniers de la sécurité informatique en France, avec la publication dès 1987 d’une série d’articles sur la sécurité Unix et la détection d’intrusion. Il fonde son cabinet HSC en 1989 et le cède à une firme d’audit en 2015. Il est l’inventeur du relayage applicatif (proxy firewall) en 1991, présenté au Usenix Security Symposium en 1992, mais n’a pas breveté son invention, ainsi celle-ci a été utilisée librement par la suite dans la majorité des firewalls commerciaux.

Il crée en 2018 sa société de formation HS2 (Hervé Schauer Sécurité).

Hervé Schauer a publié ou contribué à des ouvrages et articles , notamment sur la sécurité Internet, le cloisonnement de réseaux dont il est à l’origine, l’authentification, la sécurité des technologies sans fil, les normes ISO 27001 et ISO 27005, et la cybersécurité des systèmes industriels. Il a été expert judiciaire en informatique depuis de 2011 à 2019. Il est également conférencier invité et instructeur lors de conférences spécialisées.

Il a été consultant pour plus de 400 sociétés françaises et mondiales, des opérateurs de télécommunication, des gouvernements francophones et des organisations internationales. Il participe à la dispense de formations notamment sur les normes (ISO27001, ISO27005, ISO22301) et la fonction de RSSI.

Pourquoi le CEFCYS ?

“J’ai rejoins le CEFCYS dans la continuité de mes efforts à corriger la – disproportion numéraire des femmes dans la cyber.”

Un conseil, une citation ?

“Pour celles qui souhaitent s’orienter vers la cybersécurité, le conseil que je leur donne est d’avoir confiance et d’y aller sans hésiter !”

Vous souhaitez devenir membre du Cefcys, l’association des femmes de la cybersécurité ?
Rejoignez-nous